Reggae musique

Rastarn [81], reggae +

Pas facile, je trouve, de découvrir en France de bons groupes de reggae. Si ils ne sont pas nombreux, nous vous présentons ce jour un joyau. Rastarn [81]. Le groupe assure vraiment, et dans ce style, ce n’est vraiment pas simple. Avec eux, vous pourrez entendre dans notre radioblog de la bonne musique bien dansante, ce qui est plutôt rare. Ecoutez.

Leïdo, musique en couleurs

Tube de miroirs réfléchissant à l’infini et en couleurs la lumière extérieure. Voici la définition de kaléidoscope. Maintenant, il vous suffit de transposer cela en notes et vous pourrez vous faire une idée de la musique de Leïdo. De différentes couleurs, la musique du groupe traverse le reggae en prenant d’autres sonorités. Savourons notre plaisir de danser devant notre ordinateur grâce à Leïdo. Ecoutez.

Drunksouls reggae rock

J’aime les Drunk. Pas exclusivement parce qu’ils aiment faire la fête, déconner ou parce qu’ils font une promotion éhontée de l’Olympique de Marseille. Non, non. J’aime parce qu’à la bonne musique s’associe une fraîcheur, un enthousiasme et un contact à la fois simple et très chaleureux. Si pour le moment, le site du groupe est en suspend, vous pouvez écouter leur pétaradant reggae rock des DrunkSouls dans notre radioblog, et chez l’incontournable Jamendo. Ecoutez.

Jo Sieber soul folk reggae variete

Jo, c’est tout un truc que je vais tenter de vous expliquer avant que vous ne lisiez son interview et que vous l’écoutiez. En premier lieu, pour comprendre, oubliez la complication et le faux semblant. Jo, c’est du vrai, du concret. Mais. C’est aussi un rêve plein d’humanité et de tendresse. Le romantisme, cela ne s’invente pas, cela se vie. Logique, il sait regarder avec le bon angle. Il positive. C’est un amoureux de la musique, de la vie et je ne pense pas m’avancer beaucoup en vous disant qu’il nous aime. Il me reste à vous dire « Romeo Pop », ce qui pourrait se traduire dans la langue web de Jo par « bonjour ». Ecoutez.

KKBF ska

Vous connaissez le ska ? Quoi qu’il en soit il est grand temps de lever la tête pour découvrir le King Kong Bool Factory emmener par ses 8 esthètes de la « folle gigue » ; traduisez trémoussement de « ouf ». Le ska, c’est fait pour danser, non ? Objectif atteint quand on entend les compositions du groupe qui ont une fâcheuse tendance à vous débrider. Vous êtes donc toutes et tous inviter dans cette fabrique pour participer à l’élaboration de cet élément indispensable à la procréation. A vous.

Religionnaire folk-rock progressif

Un brin d’herbe dans la bouche, étendu sous un arbre à l’abri du soleil, près d’une rivière. Voilà comment je vie une écoute de « Religionnaire ». Prendre un bol d’air tout en gardant une idée positive de notre époque. Tout cela sans perdre le bon côté du son actuel. Voyager sereinement, sans avoir besoin de fermer les yeux. « Religionnaire », assurément, goûtez-y.