The Counselors pop rock alternatif

The CounselorsFranc, la tête sur les épaules tout en ayant une bonne dose d’espoir et de confiance en l’avenir. The Counselors, c’est ça. Et c’est plutôt rassurant, car si on veut bien tenir sa place de conseiller, il vaut mieux assurer. Et The Counselors, ils assurent en produisant un rock comme on en fait plus. La musique sonne, ça bouge bien, c’est énergique, moderne. Le rock n’est pas mort. En écoutant les compositions dans la radioblog, vous comprendrez pourquoi le groupe a cartonné en radio. Ecoutez.

Visitez le site de The Counselors

2 Ecoutes, cinq questions, interview de The Counselors
– Blog Ecouter de la Musique : Vous avez une expérience certaine et avec des concerts à l’étranger. Que tirez-vous des 10 ans que vous avez passé ensemble ? Pourriez-vous nous citer quelques moments clés ? Si j’ai bien compris la signification de votre nom, donnez-moi votre meilleur conseil pour améliorer Ecouter-musique.fr ?
The Counselors : La musique est un domaine extrêmement difficile ou souvent la passion surpasse la raison. Mais il faut rester au focus et continuer à faire ce qu’on aime. Chose certaine, il est très difficile de gagner sa vie avec la musique comme unique revenu…
Les moments forts de notre groupe ont été dans l’ordre le fait d’avoir eu un #1 à la radio commerciale en 2002. En effet, quand notre chanson Someone Right Above You a atteint la position #1 d’un palmarès d’une station de radio commerciale au Québec, je n’en revenais pas. J’étais vraiment content et fier, d’autant plus que c’était la première fois que notre musique jouait dans les radios commerciales. Beaucoup d’auditeurs demandaient aux radios de faire jouer notre chanson etc. Ça été extraordinaire.
En fait, je n’aime pas trop donner des conseils quand je ne connais pas le domaine. Je n’ai pas d’expertise en radio blog. Par contre j’aimerais beaucoup donner certains conseils à certains politiciens mais ils ne me rappellent jamais. Du coup, il y a des chances que je me présente aux élections canadiennes d’octobre pour le parti vert. Ça dépend si mes patrons me donnent la permission. Je vais avoir une réponse à ce sujet cette semaine. Dans le fond, pour améliorer Ecouter-musique.fr, continue à travailler fort, c’est tout ce que je peux dire. Ne lâche pas.

– Blog Ecouter de la Musique : En tant que Canadien vivant à Montréal, vous êtes-vous posé la question de chanter en français ? D’ailleurs, y-a-t-il beaucoup de groupe de rock de la belle province qui chantent en français ? Votre rock est pur mais n’est pas commun. Donnez-nous votre recette ?
The Counselors : Oui on s’est posé la question tellement de fois mais bon, un moment donné, on a décidé d’aller vers l’anglais car ça sonnait vraiment mieux pour notre genre de musique. Oui il y a beaucoup de groupes québécois qui chante en français et il y en a plusieurs qui sont très bon. Je pense entre autres à des groupes comme Karkwa, Les Vulgaires Machins, Xavier Caféine, les Trois Accords. Bon évidemment, ça dépend des goûts Notre recette à nous, nous n’en avons pas vraiment à part qu’il faut enregistrer toutes ses idées et être prêt à les sortir du placard si la situation s’y prête bien. Après l’inspiration, la recette principale est le travail et la détermination d’achever le morceau et d’en faire quelque chose de bien, qui sonne bien bien quoi. Il faut être difficile envers soi même et jeter tout ce qui ressemble trop à quelque chose qui a déjà été fait. Ça devient de plus en plus difficile de faire quelque de
100% original de nos jours mais je pense qu’avec une bonne inspiration et de la détermination, on y arrive assez bien. Sinon, la vraie recette, je la garde pour moi! ;o)

– Blog Ecouter de la Musique : Etes-vous satisfait par les ventes de votre CD « In From The Archive » ? Recevez-vous un bon accueil des médias, presse, tv, radio ? Novembre 2008 va être show avec 6 concerts de prévus. N’est-ce pas beaucoup en un seul mois ?
The Counselors : Pour l’instant, non je ne suis pas satisfait des ventes de CD en magasin. Certains détaillants se prennent un trop gros pourcentage à mon avis. Quand un détaillant prend plus de 50% des ventes, ça cause un problème de prix sur l’étalage… Mais bon, on en a vendu quelques centaines à date. C’est pas énorme mais pour l’instant, l’accueil des médias montréalais a été plutôt froid. Il faut dire qu’ils ont trop de trucs pendant l’été, trop de festivals à couvrir, ils n’ont pas pris beaucoup pour parler de nous et avec nous. Il faut dire que le CD est très récent aussi. Plusieurs médias de Montréal m’ont indiqué qu’ils parleraient de nous très bientôt alors c’est à suivre !
Oui effectivement 6 spectacles en novembre, c’est probablement trop. D’autant plus que je vais être papa bientôt ! Et oui. Nous allons donc réduire la liste de spectacles en novembre à 3 ou 4.

– Blog Ecouter de la Musique : Pour l’instant, votre communication web passe par MySpace. Avez-vous un projet de site web ? Que pensez-vous du mouvement de la musique libre ? Du piratage ? Des groupes qui diffusent gratuitement leur musique ? Comment vous situez-vous dans ce bouillonnement ?
The Counselors : Nous n’avons pas de projet de site web pour l’instant. Nous nous satisfaisons de myspace pour le moment. Le mouvement de la musique libre est inévitable qu’on le veuille ou non alors que je sois pour ou contre ne change rien. C’est certain que le piratage peut faire mal à certains artistes mais il peut aussi être bénéfique à d’autres. Ceux qui tournent beaucoup par exemple bénéficient probablement du piratage car ils se font découvrir par plus de monde et probablement plus de gens vont à leurs spectacles. Par contre, pour ceux qui ne tournent pas beaucoup ou font peu de spectacles, c’est moins évident. Mais bon comme je dis, même avec myspace, les gens peuvent télécharger les chansons d’une façon détournée alors bon, je suis pas d’accord avec cette façon de faire car elle va à l’encontre de la volonté de l’artiste mais bon, je ne peux rien faire pour les arrêter. Aussi bien l’accepter !!

– Blog Ecouter de la Musique : Quelle est votre stratégie d’avenir. Vous cherchez une signature ? Vous créerez votre propre label ? Vous souhaitez à tout pris rester dans l’underground ? Est-ce vous vendriez votre âme au diable en échange d’un tube mondial ?
The Counselors : On ne cherche pas vraiment de signature pour le moment. Nous avons déjà notre propre label indépendant au nom de Sorry Music. C’est certain que si un label plus connu vient à nous avec une proposition intéressante, nous la regarderions mais notre stratégie d’avenir pour l’instant, c’est d’améliorer davantage nos performances live pour qu’il y aient encore plus de gens qui viennent nous voir en spectacle. Et quand tu attires les foules à tes spectacles, c’est à ce moment que les représentants de label se pointent le bout du nez.
Un tube mondial, j’aimerais bien en créer un jour. Chose certaine, si je réussis à créer un tube mondial un jour, ce ne sera pas parce que j’ai vendu mon âme au diable mais bien parce que l’on aura travaillé fort à parfaire notre son et notre écriture et que les gens nous aurons découvert tel que nous sommes. Nous ne souhaitons pas rester underground nécessairement. Nous ne le sommes pas vraiment de toute façon. Je te dirais que nous sommes vraiment à mi-chemin entre le pop-rock et le rock alternatif et je voudrais que nous nous fassions découvrir par le plus de monde possible. Par exemple, faire une tournée en Europe a toujours été un rêve pour moi. J’espère toujours que ça se réalisera un jour… Je n’ai pas encore abandonné l’idée, bien au contraire !

Conclusion de The Counselors :
Un jour, je vais changer le monde mais pas aujourd’hui, j’ai du lavage à faire. Merci de faire jouer notre musique Thomas et j’espère qu’on se verra à un de nos spectacles en France un de ces jours ! Notre bassiste est français alors ce n’est pas impossible !

Poster un commentaire