Folk rock Vincent Bernay

Vincent Bernay guitare

Guitariste Vincent BernayAttention. Vincent n’est pas n’importe qui et demain, il sera certainement connu par la plupart d’entre nous. Capable de vous plonger dans la béatitude la plus compléte dès que les premières notes émises par sa guitare touche vos oreilles. Il a aussi prouvé devant un public étranger qu’il peut réussir une musique de film. Il n’est pas n’importe qui, je vous le dis. Avoir l’idée de se frotter aux grattins des compositeurs dans des concours aux Etats-Unis, il faut être un peu fou. Et garder la tête sur les épaules malgré des résultats exceptionnels, il faut l’être complétement. Bravo Vincent. Lisez et écoutez.

Visitez le site de Vincent Bernay

2 Ecoutes, cinq questions, interview de Vincent Bernay
– Blog Ecouter de la Musique : Etre finaliste des Independent Music Awards 2007, une étincelle pour vous ?
Vincent Bernay : Les concours ont eu une part importante dans ma décision de faire de la musique à plein temps. En 2006, j’étais encore étudiant quand j’ai commencé à songer à me lancer dans la musique, car c’était là mon veritable centre d’intérêt. J’ai donc soumis mes titres à des concours de composition (essentiellement américains car les opportunités, contrairement à chez nous, sont très nombreuses), afin de tester l’impact de ma musique et prendre ma décision en conséquence. Rapidement, à ma grande surprise, j’ai commencé à avoir des résultats très importants au sein de concours prestigieux tels que le Dallas songwriter association contest (j’ai été finaliste, catégorie musique de film), et deux des plus gros concours de composition mondiaux, les Independent Music Awards 2006 (catégorie new age), où ma chanson Around a terminé dans les 100 premiers sur plusieurs dizaines de milliers d’entrées et l’International Songwriting Competition, avec des résultats comparables. C’était d’autant plus gratifiant et encourageant que les jurys de ces deux concours n’étaient autres que des figures extrêmement importantes et influentes du milieu musical, comme par exemple le président d’Universal, le président de Sony entertainment ainsi que des artistes tels que Norah Jones, Joe Perry (guitariste d’Aerosmith) Peter Gabriel… Ca m’a vraiment poussé à aller de l’avant et choisir la musique comme voie.
Le déclic le plus important a été ma victoire sur le site Broadjam du October ’06 folk song contest, où ma chanson ‘Perdue’, un trio pour guitares présent dans mon album ‘Etincelle’ a remporté la première place, sur plusieurs millers d’entrées. Ca m’a définitivement donné l’envie de faire de la musique à plein temps.

– Blog Ecouter de la Musique : La guitare est une amie, un amour, un outil d’expression ? Quelle relation entretenez-vous avec elle ? Est-ce l’élément le plus important dans votre vie ? Etes-vous totalement satisfait de votre album dix titres « Etincelle » ?
Vincent Bernay : J’ai commencé la guitare à l’âge de huit ans au conservatoire et c’est un élément qui a toujours eu une place importante dans ma vie. Ca n’est pas l’élément le plus important de ma vie mais je suis heureux d’avoir l’opportunité d’en jouer. En ce qui concerne mon album « Etincelle », oui j’en suis très satisfait. Je considère son genre comme unique et partciulier, entre le newage, la folk, l’electro et la guitare classique, et je suis heureux de le faire partager gratuitement. Il est évident que si cet album était commercialisé, je rajouterai au moins deux trois titres et retirerai le deuxième titres ‘DADDAD’, un titre de guitare slide aux tonalités plus pop rock, dont le genre peut paraître incongru au regard des autres. J’ai choisi tout de même de placer ce titre car je l ‘apprécie et souhaitais le faire partager, et, en l’état, je considère que c’est un très bon album.

– Blog Ecouter de la Musique : Votre folk rock a des influences new age, médiévales et électroniques. D’où viennent ses influences ? Quelle est celle qui a la plus grosse emprise sur vous ? Pensez-vous intégrer d’autres ingrédients musicaux dans l’avenir ?
Vincent Bernay : Au conservatoire, pendant trois ans, mon professeur m’a fait apprendre la guitare classique à travers des morceaux quasiment exclusivement médiévaux ou de l’époque renaissance, d’où cette tonalité médiévale dans mes compositions aujourd’hui et ma manière de jouer classique. Le côté celtique me vient de mes origines, car je suis à moitié breton, de par ma mère, et ai donc été beaucoup imprégné de la culture celte. J’ai par ailleurs découvert la musique de Loreena Mc Kennit ces cinq dernières années, qui m’a également beaucoup influencé dans le côté celtique/new age. Au niveau de la musique électro, je produis moi-même ma musique par ordinateur donc je me suis intéréssé à la musique électro dans la possibilité de recréer virtuellement de vrais instruments, diffficilement accessibles dans la vie réelle. Ainsi, dans Etincelle, bien que ce album ait des sonorités folk, tous autres instruments (flute, hautbois, orchestre, glockenspiel…) sont électroniques, et retravaillés afin de leur donner au maximum un son naturel. Le rock (avec tous les autres genres musicaux déviés: rock, metal, hard, death…), mon genre principal, me vient de tous les albums de metal, rock que j’ai pu écouter depuis environ quinze ans. En ce qui concerne mes prochains albums, sous le nom ‘Vincent Bernay’ je pense que je resterai dans la même lignée musicale (folk médiévale, celtique, rock) afin de ne pas trop déconcerter l’auditeur, mais je ne m’interdis pas l’incursion dans d’autres genres musicaux sous d’autres noms. J’ai ainsi récemment sorti un album électronique de quinze titres sous le pseudo ‘Oursvince’ (également disponible sur mon site), et envisage de faire de la musique de films, pour jeux vidéo, metal, des chansons à texte, de la musique pour enfants sous d’autres pseudonymes, ainsi que toute forme de collaboration artistique (ainsi, certains titres d’Etincelle vont paraître dans un documentaire qui est en cours de préparation).

– Blog Ecouter de la Musique : Vous aimez la guitare. Mais quels sont les guitaristes que vous aimez et pourquoi ?
Vincent Bernay : Mon guitariste préféré: Nuno Bettencourt, guitariste du groupe ‘Extreme’. Pour moi, le plus grand solo, qui ait jamais été joué, musicalement et techniquement parlant, et celui du titre ‘He woman Hater’, de leur album ‘Pornograffiti » (Avis aux amateurs). J’aime beaucoup aussi le jeu de Ben Harper (qui m’a inspiré dans ‘DADDAD’).
Pour moi un bon guitariste et quelqu’un qui sait transmettre une émotion par son jeu, la technique, bien qu’importante, est secondaire.

– Blog Ecouter de la Musique : Comment voyez-vous votre avenir ? Professionnel ? Amateur ? Quelle sera votre prochaine action ?
Vincent Bernay : Pour le moment je suis très pris par mes sites de musique et passe l’essentiel de mon temps à m’en occuper, ce qui ne me laisse pas le temps d’être musciien professionnel à plein temps (avec des concerts, ce genre de choses). Ma propre musique garde cependant une place importante et est distribuée gratuitement, car pour moi le fait de la faire découvrir l’emporte sur des considérations financières, d’autant plus que je gagne bien ma vie par ailleurs.
Mais à l’avenir s’il arrivait qu’un label me contacte vis à vis de ma musique, j’avoue que je ne sais pas quelle serait ma réponse. Mon avenir, j’ai du mal à l’entrevoir, car pour moi les choses changent à une vitesse assez énorme, donc on verra bien, je fais les choses au fur et à mesure et fonctionne à l’intuition. En ce qui concenre ma prochaine action, je suis actuellement en train de préparer trois albums sous mon propre nom, dont deux devraient sortir courant novembre, et seront distribués gratuitement sur mon site Vincent Bernay.

Conclusion de Vincent Bernay :
J’apprécie beaucoup les retours des gens sur ma musique, ça a toujours plus ou moins d’impact sur mon travail, alors n’hésitez pas à me faire part de vos impressions. Merci à vous pour cette intevriew, et de me donner ainsi l’opportunité de partager mon univers musical.

3 Responses to “Folk rock Vincent Bernay”

  1. Bonjour je m’appelle Margaux j’ai 12 ans et je commence la Guitare , je voudrai avoir la partition étincelle de Vincent Bernay , est-ce possible ? Merci de me répondre .

  2. Bonjour Margaux,

    Je viens de prévenir Vincent Bernay de votre demande… j’espère qu’il vous répondra. Je vous souhaite un bon apprentissage.

  3. Bonjour

    le morceau de musique « étincelle » me fais vibrer a chaque fois que je l entend

    serait il possible de l acquérir avec la partition mais en note de musique je vous prie

    merci infiniment

Poster un commentaire